Deux journées de grève générale annoncées par plusieurs secteurs en Haïti

(TripFoumi Enfo) – Plusieurs secteurs de la vie nationale annoncent pour les 1er et 2 février prochain deux journées de grève générale. Par cet acte, les initiateurs veulent dire non à l’insécurité et au kidnapping et du même coup, exiger le respect de l’article 134.2 de la Constitution.

Les secteurs ayant initié ce mouvement sont le Collectif des Avocats pour la Défense des Droits Humains, la Brigade Syndicale Anti-Corruption (BSAC), le Mouvement Unifié des Travailleurs Haïtiens (MUTH) et le central national des ouvriers. Il sont soutenus par une quarantaine d’organismes de syndicats de chauffeurs de transport, d’organisations de défense des droits humains, de syndicats d’enseignants et d’ouvriers. Ils se sont unis pour sortir de leur indifférence et dire non une fois pour toute à ce climat de terreur qui sévit en Haïti.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

En ce sens, ils invitent la population à leur rejoindre dans cette démarche afin d’exprimer leur désaccord pour dénoncer le kidnapping et l’insécurité généralisée qui touchent tous les secteurs du pays. Selon Duclos Bénissoit, au cours des jours passés, une vingtaine de chauffeurs ont été kidnappés, des bus remplis de passagers détournés, un chauffeur tué sur la route du Nord-Ouest. Tout cela est le résultat de l’insécurité grandissante qui fait rage en Haïti. Il promet de faire perdurer la grève si les kidnappés ne sont pas libérés et si les autorités de l’État continuent à soutenir les kidnappeurs.

Les marchands et les ouvriers du secteur textile sont invités à respecter le mot d’ordre de grève lancé pour les 1er et 2 février. De même, tous les chauffeurs du transport en commun doivent aussi entrer dans cette bataille. Ils sont invités à rester chez eux pendant ces deux jours afin que la grève soit respectée.

Cette grève sera organisée pour donner une réponse à toutes formes de répression et de kidnapping dont la population est victime, selon les initiateurs. Elle concerne tous les citoyens en général puisque de cette situation, personne n’est épargné. Pour cela, tout le monde est appelé à rester chez eux au cours de ces deux jours en vue de protester contre ces pratiques ô combien révoltant.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker