4 policiers arrêtés à Petit-Gôave, en possession d’armes illégales, thèse réfutée par leur avocat Me Caleb Jean Baptiste

(TripFoumi Enfo) – Quatre agents de la Police Nationale d’Haïti, qui revenaient d’une manifestation organisée par l’opposition politique à Miragoâne, ont été arrêtés dans la commune de Petit-Goâve, selon le porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti, Gary Desrosiers.

Lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 25 janvier 2021, Gary Desrosiers a révélé les noms de ces quatre policiers. Il s’agit de Eliphaite Monfritz, Edivenson joseph, Beker Beauplan et David zidor. Ces quatre individus avaient en leur possession, toujours selon le porte-parole, 3 pistolets et 2 fusils M4 dont l’un falsifié.

Pour l’instant, aucun chef d’accusation n’a été retenu contre eux. Toutefois, l’inspecteur Gary Desrosiers tient à préciser qu’une enquête policière a été ouverte au niveau de l’inspection générale afin d’approfondir ce dossier.

Justin Marc, directeur de la police administrative, de son côté, a refusé de révéler aux journalistes présents beaucoup plus d’informations concernant ces policiers. « Ce que je peux dire, c’est qu’ils avaient en leur possession des armes qui n’appartiennent pas à la PNH », déclare-t-il.

Par ailleurs, selon Me Caleb Jean-Baptiste, défenseur de ces policiers, ces agents de l’ordre ont été arrêtés parce qu’ils auraient été considérés comme des agents de sécurité de l’ancien sénateur des Nippes, Nènèl Cassy.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker