Jovenel contre Gracia : Arnel et son adjoint entendus au cabinet d’instruction

(TripFoumi Enfo) – Incarcéré depuis juin 2019 suite à une opération policière menée dans un centre hospitalier du département du Sud, Arnel Joseph, chef du groupe armé dénommé « 5 Secondes »et son adjoint Noël Gelin ont été finalement entendu par le juge instructeur Ikenson Idumé ce lundi 25 Janvier. Certaines pistes d’informations révèlent que ces derniers auraient de bonnes relations avec le sénateur Garcia Delva, qui se trouve maintenant dans de beaux draps avec le président Jovenel Moise. Cette réalité pousse plus d’un à se questionner sur le vrai objectif de ces initiatives judiciaires.

Ce n’est plus un secret, depuis l’arrivée du régime « Tèt Kale » au pouvoir, l’administration publique est réduit à sa plus simple expression , les autorités décident du sort d’un dossier
tout dépend de leur intérêt. En ce sens, des révocations peuvent s’enchaîner pour se venger, encore plus ,même les dossiers judiciaires bougent conformément à cette réalité.

En effet, Gracia Delva un grand supporteur du président Jovenel Moise durant tout son mandat vient de prendre la décision de ne plus collaborer avec cette administration pour des raisons diverses. En ce sens, il a voté pour le sénateur Joseph Lambert dans les dernières élections aux bureaux du Sénat. Mécontent de la réaction du sénateur, le président avait promis de se venger contre, c’est pour cette raison selon l’avis de nombreuses personnes que le président incite les autorités judiciaires à faire avancer le dossier du chef de gang Anel Joseph, une manière de coincer le sénateur Garcia Delva, qui aurait certaines complicités avec ces bandits notoires.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Selon un rapport de l’ancien sénateur Jean Renel Sénatus, dévoilée le mardi 23 Avril 2019, le sénateur Garcia Delva s’est entretenu au téléphone avec le chef de gang Arnel Joseph, pas moins de 24 fois entre le 7 et 22 février 2019. Sénatus, ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince et , à l’époque, president de la commission justice et sécurité au Sénat de la république, a fait état d’une enquête menée par une commission sénatoriale .

Toujours selon certaines sources, Arnel Joseph s’était rendu à Marchand Dessalines sous la haute protection du sénateur Delva. Le parti Ayiti An Aksyon (AAA) sous la bannière duquel Garcia avait été élu sénateur avait demandé au parlementaire de fournir des explications sur ses présumés contacts avec le chef de gang de village de Dieu.

Comme un vrai « peyizan » le président Jovenel Moise se montre de plus en plus rancunier et revanchard. Selon plus d’un, le locataire du palais national a une phobie du phénomène Lambert, son ancien allié. Après l’élection de Joe Lambert à la tête du Sénat dysfonctionnel, le président a procédé au remplacement d’un protégé du sénateur à la tête de l’OFNAC. Le citoyen Mario Claude Saint-Rome a été nommé directeur général de l’office de l’aviation Civile à la place d’Olivier Jean, arrivé à ce poste sur la recommandation de Joseph Lambert.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker