Les Cavs humiliés par LeBron James des suites d’une provocation d’un dirigeant

( TripFoumi Enfo ) – Un dirigeant des Cavaliers aurait provoqué involontairement le coup de chaud violent de LeBron James dans le quatrième quart temps hier soir, lors de son grand retour à Cleveland durant le match opposant son ancienne équipe Cleveland Cavaliers face aux Lakers ce mardi 26 janvier.

Les Los Angeles Lakers jouaient à l’extérieur mais LeBron James était à domicile dans l’Ohio. Comme chez lui. Enfin, littéralement chez lui, avec un bon repas préparé par sa mère Gloria avant la rencontre avec les Cleveland Cavaliers.

« Un bon plat fait maison. Ça fait du bien de revenir dans mon petit paradis », confiait le natif d’Akron.

Et sur le parquet de la Quicken Loans Arena, terre de ses nombreux exploits, il se sentait comme dans son jardin. La défense adverse en a fait les frais. Comme s’il n’était pas assez déterminé à l’idée de retrouver son ancienne franchise à la veille de « l’anniversaire » de la mort de Kobe Bryant, un dirigeant des Cavs a cru bon de donner une source de motivation supplémentaire au King. En célébrant avec un peu trop d’enthousiasme un panier manqué de James.

« J’ai eu le sentiment qu’il était un peu trop excité de me voir rater », confiait le quadruple MVP. « Je savais qu’il y avait un dernier quart temps et c’est mon moment favori du match. C’est une bonne chose pour lui que je ne vienne qu’une seule fois par an. »

LeBron James n’a pas précisé de qui, il parlait. A priori un membre du Front Office des Cavaliers. Effectivement, piqué au vif, il allait prendre le “money time” à son compte. Avec 21 de ses 46 points inscrits dans les douze dernières minutes pour assurer la victoire aux champions en titre (115-108). Mamba Mentality.

« C’est dur de rivaliser quand il fait ça », avouait JB Bickerstaff, coach resté sans solution.

C’est la meilleure performance de James depuis le coup d’envoi de la saison. Digne de son statut. Digne d’un favori au MVP. Et digne d’un bel hommage à Kobe.

LeBron James est un véritable monstre dans le monde du sport professionnel. À quasiment 36 ans, la superstar des Lakers empile les saisons de haute volée et semble loin être sur le déclin.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker