Coupé Cloué, une âme bien vivante 23 ans après sa mort

(TripFoumi Enfo) – Originalité, jargons avec doubles sens et rythmes entraînants. Ce sont entre autres des mots qui font penser au grand Coupé Cloué. De son vrai nom Jean Gesner Henry, Coupé Cloué a vu le jour un 10 mai 1925 pour nous quitter 73 années après, soit le 29 janvier 1998. Et comme tout grand homme, il a su offrir dans l’intervalle suffisamment de plaisir et de joie autour de lui pour que son nom subsiste longtemps après dans les annales musicales.

Parmi les centaines de communes que comptent le pays, c’est celle de Léogâne qui a vu naître ce génie de la musique haïtienne, Gesner Henry. Quant à son surnom, peut-on lire sur Wikipédia et autres sites comme zone 509, ou encore Le Nouvelliste, c’est à son talent de footballeur qu’il le devra.

Autrement dit, Gesner a été l’amant du ballon rond bien avant d’être celui de la musique. Et c’est justement au sein de l’Aigle Noir Athlétique Club que le surnom de Coupé Cloué lui sera alloué. Il a été défenseur au sein dudit club haïtien de football basé à Port-au-Prince au quartier du Bel Air. Mais en ce qui a trait à l’éclat de cette appellation, c’est dans la musique qu’il en sera davantage question.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

À Port-au-Prince, Coupé Cloué a débuté sa carrière musicale à 26 ans. Il était alors un guitariste en qui toutes les traces de la musique cubaine étaient manifestes. Le temps que s’écoulent 6 ans, il a formé son premier groupe, le Trio Crystal qui sera par la suite rebaptisé Trio Select avec pour style de musique de prédilection, le Twoubadou. Outre sa personne, le Trio Select était composé d’un deuxième guitariste et d’un joueur de « Tcha-Tcha », appelé maraca en français.

Après 3 ans de prestations live accordées dans des fêtes et autres, Trio Select sortit son premier album en 1960. Coupé Cloué changea le nom du groupe en Ensemble Select de Coupé Cloué, une décennie après (en 1970). Puis, il réalise sa première tournée en Afrique en 1975.

Coupé Cloué fut très apprécié sur le continent africain. En témoigne le titre de Roi Coupé Cloué que des fanatiques congolais lui avaient attribué en raison du soukous, un style musical originaire de la région du Congo. Le soukous était similaire au son de Coupé Cloué, estimaient ses fanatiques de terre étrangère.

D’année en année, le groupe n’a donc jamais cessé de grandir. Tout comme son public ne cessait de croître, tant il était épris à la fois du son et de la qualité des textes qui faisaient danser et rire.

Diabétique, Coupé Cloué en est mort le 29 janvier 1998. Avant de s’en aller, il a donné son dernier spectacle en décembre 1997. Aujourd’hui son patrimoine musical est estimé à environ 30 albums. Avec des sons comme « La vie vieux nègre, Madan Marcel, M’ap di, Tibom, Myanm myanm… », il est un fait que Coupé Cloué a marqué toute une génération et vivra aussi longtemps qu’il y aura des mélomanes pour danser sur les rythmes folkloriques de ses morceaux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker