La FIFA lance un programme d’éducation pour lutter contre les abus sexuels

(TripFoumi Enfo) – La FIFA a dévoilé ce mercredi 27 janvier 2021, un programme destiné à éduquer ses fédérations membres dans le monde entier afin qu’elles puissent traiter correctement les cas d’harcèlement et d’abus sexuels des joueuses dans le football.

Le programme représente une extension de l’initiative des Gardiens de la plus haute instance du football mondial, annoncée après la Coupe du monde de football féminin de 2019, avec pour mission de protéger les footballeuses.

Ce cours s’adresse aux personnes chargées d’assurer la sécurité des joueuses dans les 211 fédérations membres. Toutefois, certains aspects du cours développé en collaboration avec l’Open University seront accessibles à tous, y compris aux autres fédérations sportives.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

« Toute personne qui joue au football ou à tout autre sport a le droit d’en profiter dans un environnement sûr et favorable qui, avant tout, protège son bien-être, en particulier lorsqu’il s’agit d’enfants. C’est l’objectif du programme des gardiens », a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino, dans un communiqué.

« Aujourd’hui, le football fait un nouveau pas important vers cet objectif et remplit la promesse de la FIFA d’intégrer des garanties dans notre sport ».

L’annonce de ce programme éducatif fait suite à des allégations d’abus sexuels systématiques sur des joueuses en Haïti. La FIFA a donné des détails sur ces allégations au début du mois.

Le comité d’éthique de la FIFA a déclaré qu’Yves Jean-Bart, président de la Fédération Haïtienne de Football, aurait commis des viols sur une période de 20 ans contre des joueuses dont certains n’avaient que 14 ans. En novembre, Jean-Bart a été définitivement suspendu de toute activité liée au football.

Le programme s’attaque également aux abus physiques et autres formes de harcèlement.

Joyce Cook, Directrice de la responsabilité sociale et de l’éducation de la FIFA, a indiqué que l’instance dirigeante du football mondial avait investi un million de dollars dans les cours, qui commencent le mois prochain. Jusqu’à présent, 160 fédérations se sont inscrites pour y participer.

Selon la directrice, le programme oblige les membres à participer, bien que l’organisation puisse fixer des règles plus strictes.

« S’ils ont investi ces fonds dans le football des jeunes, dans des projets de création d’académies et tout cela, ils sont obligés de mettre en place les garanties appropriées », a-t-elle fait savoir.

Mary Harvey, ancienne joueuse de l’équipe nationale américaine et PDG du Centre pour le sport et les droits de l’homme, a salué cette initiative.

« Il y a deux choses précises : l’une est qu’ils engagent des ressources pour la mise en œuvre de leurs politiques de protection, la protection des enfants et des adultes vulnérables », a déclaré M. Harvey. C’est important. C’est ce qu’ils ont fait avec l’Open University et ils l’offrent à d’autres organismes sportifs. La FIFA n’est pas la seule à avoir ce problème.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker