Jean Charles Moïse pointe du doigt 3 secteurs responsables du kidnapping

(TripFoumi Enfo)- Si les autorités policières et judiciaires peinent à identifier les auteurs des cas de kidnapping en Haïti, jean Charles Moïse, coordonateur du parti politique pitit Dessalines, quant à lui, pointe du doigt trois secteurs qui en seraient responsables.

Des personnes appartenant au secteur privé des affaires, des membres du pouvoir et des acteurs de la classe politique, voilà les trois groupes identifiés par l’ancien sénateur du Nord comme les maîtres du kidnapping sur le sol national.

Selon l’ancien maire de Milot, certains propriétaires de magasins distribuent des armes, des munitions et de l’argent à fin de protéger leur business. C’est également, selon lui, un moyen pour empêcher d’autres entrepreneurs de venir investir en Haïti.

À côté des hommes du secteur privé des affaire il indexe ceux qui veulent aller aux élections. « Des gens, désirant participer aux élections, alimentent eux aussi des groupes armés à leurs partisans afin d’avoir le plein contrôle de certaines zones réputées décisionnelles en matière d’élection, déclare Jean Charles Moïse lors d’une interview accordée au journal Le Nouvelliste.

Par ailleurs, les personnes au pouvoir sont mises à l’index également dans sa démarche. »Voulant protéger leur pouvoir, certaines gens s’adonnent au kidnapping », explique l’ancien candidat malheureureux aux élections présidentielles de 2016.

C’est un fait. Les cas de kidnapping sont en nette augmentation dans le pays depuis tantôt 6 mois. On registre, presque chaque jour, des cas des personnes enlevées, surtout dans la zone métropolitaine. De ses déclarations, important est à demander s’il s’agit d’une réalité ignorée de gré par les autorités policières et judiciaires.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker