Jovenel Moïse remet le pouvoir le 7 février 2021 ??

(TripFoumi Enfo) – 7 février 2021, c’est, pour les opposants au pouvoir en place et d’autres citoyens, la date de la fin du mandat de Jovenel Moïse. Par contre, pour ceux qui soutiennent le président, celui-ci aura à remettre le tablier le 7 février de l’année prochaine, donc 2022, thèse à laquelle s’attelle le locataire du palais national.

Les jours s’égrènent. On est à deux pas du 7 février 2021. Les rues, depuis le 23 janvier, commencent à revoir manifester des opposants politiques et d’autres membres de la société civile, de manière à, de prime à bord, dénoncer les actes d’insécurité dont sont victimes la population haïtienne, et en suite, exiger le départ de Jovenel Moïse au pouvoir.

Les tenants de la thèse du départ du président s’appuient sur l’article 134-2 de la constitution du 29 mars 1987 version amendée pour asseoir leurs arguments. Selon cet article, le président entre en fonction immédiatement après la validation du scrutin et son mandat est censé avoir commencé le 7 de l’année de l’élection. Par cela, puisque les élections ont eu lieu en 2016, ils concluent que 7 février donne 5 ans.

À en croire ces partisans de la transition, Jovenel Moïse ne tient qu’à un fil d’araignée. Ainsi, ils établissent un calendrier de mobilisation anti-gouvernementale qui s’étend du 31 janvier jusqu’à 7 février 2021 pour renverser l’originaire du Trou du Nord.

Cependant, ce dernier n’entend pas lâcher prise dans le cadre du pouvoir. Contrairement à ses opposants, Il met le cap sur le 7 février 2022 pour passer l’échappe présidentielle à un nouveau président élu.

Pour l’ancien PDG de la « compagnie d’Agritans », c’est par les élections qu’on devrait arriver au pouvoir. De son avis, aucune transition n’est possible dans le pays. Le dauphin de Michel Martelly, malgré sans bilan, n’entend pas céder à la pression de la rue.

Jovenel Moïse joue sa dernière carte pour rester au pouvoir. Ainsi, selon Pierre Espérance, Directeur Exécutif du RNDDH, la coalition des groupes armés de la région métropilitaine, sous la dénomination de « G9 an fanmi e alye » est réputée proche du pouvoir en place. Entre Jovenel Moïse et l’opposition, lequel aura gain de cause ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker