Covid-19 et Carnaval : Le MSPP et le MCC ne parlent pas la même langue!

(TripFoumi Enfo) – Si une augmentation des cas de Covid-19 est constatée dans le pays par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), cela n’empêche pas que le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) reste droit dans ses bottes pour la tenue du carnaval national les 14,15 et 16 février prochain à Port-de-Paix.

Ayant pour Ministre Madame Marie Gréta Roy Clément, le MSPP ne cesse de publier ses avis relatifs à la pandémie dans le pays. Le dernier avis dudit ministère concernant les personnes infectées confirme 28 nouveaux cas recensés sur le territoire national, et c’était le 29 janvier.

Le 11 janvier, constatant la montée spectaculaire des cas des personnes infectées par le virus où 815 cas ont été enregistrés rien que pour le mois de décembre, Mme Marie Gréta Roy Clément avait demandé au premier Ministre de décreter l’état d’urgence sanitaire sur le territoire national afin de réduire la propagation de la maladie.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

C’est un fait. Haïti a franchi déjà la barre des 10 mille infectés. Au total : 11 590 cas confirmés, 245 décès, 9098 gueris, selon l’avis portant le numéro 299 du MSPP publié le 29 janvier dernier dans lequel, comme toujours, la Ministre Marie Gréta Roy Clément, invitant la population à respecter les mesures sanitaires pour se protéger contre la pandémie.

En dépit de la situation sanitaire du pays, le Ministère de la Culture et de la Communication s’évertue à organiser le carnaval national. Ainsi, dans un communiqué publié ce mardi 2 février, le MCC, mené par M. Pradel Henriquez, dévoile les noms des groupes retenus pour les défilés carnavalesques.

Dans la foulée, le thème choisi cette année pour le déroulement de cet événement culturel a été dévoilé également. Il s’agit de Ann Kole Zepòl pou Ayiti dekole. Par cela, Le MCC, faisant fi des préoccupations du MSPP, ne jure que par la tenue du carnaval national.

« Minis sante a pa sispann pale de kowona yo kap ogmante epi yon lot kote minis kilti a ap planifye kanaval. Ta sanble yo pap travay pou menm gougènman »,

commente Tardieu Saint-Germain, un lecteur fidèle de TFE.

La cohérence dans la gestion du pouvoir reste un élément fondamental à tout gouvernement. Mais, l’équipe en place, à bien des égards, ne fonctionne pas dans cette dynamique. Si le MSPP se montre inquièt quant à l’augmentation des cas de COVID-19, n’est-on pas en droit de poser cette question: s’agit-il de l’incapacité des autorités, notamment du chef de l’État, Jovenel Moïsie ? Diriger, c’est prévoir!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker