Jean Charles Moïse annonce la poursuite de la mobilisation contre l’équipe en place

(TripFoumi Enfo) – Le coordonnateur du parti Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse, entend poursuivre la mobilisation pour faire tomber le régime en place. Lors d’une conférence de presse ce mercredi 3 février, l’opposant politique annonce de nouvelles manifestations à partir de jeudi 4 jus qu’au 7 février 2021, date de la fin du mandat de Jovenel Moïse, selon lui.

L’ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016 ne jure que par la mise hors jeu de l’équipe au pouvoir, dont Jovenel Moïse, président, est la figure représentantive. L’ancien maire de Milot juge calamiteuse la gestion du pouvoir faite par le locataire du palais national.

Jean Charles Moïse, de ce fait, invite la population haïtienne à manifester son ras-le-bos face aux décideurs politiques au pouvoir jusqu’à ce que ces derniers cèdent leur place à un gouvernement de transition de deux ans, laquelle va adresser les vrais problèmes du pays.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

L’ancien sénateur de l’Ouest en profite pour révéler les 3 noms choisis parmi les juges de la Cour Cassation. Il s’agit de : Me Ivikel Dabrésil, Me Joseph Jean Mécéne et Me Wendelle Coq Thélot. De ces trois personnages du secteur de la justice, l’un d’entre eux aura à présider ce gouvernement de transition.

Par ailleur, qualifiant de faux pas la non invitation de son parti politique, Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse met en garde les autres membres de l’opposition politique, unie à la dernière phase de la bataille.

L’originaire de Milot prévoit une série de mobilisations dans les jours à venir dans le cadre de la dernière bataille pour le renversement du Parti Haïtien Tèt kale au pouvoir qui, dit-il, est à l’origne des massacres dans les quartiers populaire et gaspillage des avoirs de l’État à des fins personbelles.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker