Etzer Emile : « La politique en Haïti est sale parce que nos institutions sont comblées de dirigeants malpropres »

(TripFoumi Enfo) – Dans une courte vidéo devenue virale sur la toile , on peut voir l’économiste Etzer Émile, micro en main à l’église Roc Solide, en train de conscientiser les chretiens et les jeunes sur l’importance de la politique dans le pays. « Politik pa yon job sal. Si nou wèl sal ann Ayiti, se paske moun ki nan administrasyon nou yo pa pwòp », a martelé Mr. Émile.

Si pour la grande majorité des Haïtien la  politique est un sal boulot et qu’il ne vaut pas la peine d’y intégrer, le jeune leader a pris le contre-pied de cette perception populaire en incitant les jeunes du pays à y penser autrement. Car, dit-il « Si job depite, senatè, prezidan… sal, se paske se moun sal nou kite okipe fonksyon sa yo ». Du coup, l’écrivain conseille aux jeunes de ne pas laisser ces dirigeants « malpropres » diriger à leur place, en leurs noms ; de decider quel avenir auront leurs enfants… ».

Selon les propos de l’auteur à succès de l’ouvrage « Haïti a choisi de devenir un pays pauvre ; Les vingt raisons qui le prouvent », les chrétiens doivent s’intégrer dans la vie politique de leur pays en choisissant d’élire des dirigeants qui ont de la morale et de l’étique, puisque, dit-il, le peuple d’israël que l’on considère comme le peuple de Dieu en avait fait pareil en choisissant des dirigeants « propres » et dignes de leur fonction.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Plus loin, le jeune économiste dit avoir constaté l’autre jour avec deux de ses proches que « parmi les 29 sénateurs de la 50e législature, 20 d’entre eux ont été dans le passé en conflit avec la justice. Vol de voitures, trafic de drogue, kidnapping, trafic de personne et de corruption, sont entres les accusations portées à leur encontre.

Un triste constat selon l’écrivain. En conséquence, il termine son allocution pour dire aux fidèles que si réellement ils sont les « sels de la terre », « fòk nou nan manje a pou nou ka ba li yon lòt gou » ; une façon pour l’auteur de dire que si les chrétiens honnêtes et « propres » veulent que l’image de la politique du pays change, ce n’est pas en priant qu’ils changeront la donne, mais en s’y intégrant pleinement.

Depuis la signature du premier ouvrage de Mr. Émile en 2017, il est devenu le chouchou de la jeunesse haïtienne. Ses analyses objectives et fondées sur les différentes crises économiques du pays, son idéologie politique, son engagement citoyen dans le développement du pays… sont entre autres les raisons qui lui valent cette appréciation.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker