Affaire Navalny : La Russie expulse des diplomates européens

(TripFoumi Enfo ) – Les autorités russes par le biais du ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, viennent d’annoncer ce vendredi 5 février 2021 à Moscou l’expulsion de plusieurs diplomates européens.
Ces diplomates, dont le nombre n’est pas précisé, sont accusés d’avoir participé à des rassemblements illégaux le 23 janvier à Saint-Pétersbourg et Moscou en soutien à Alexeï Navalny, le leader de l’opposition incarcéré depuis son retour en Russie suite à sa période de convalescence qui serait liée à un empoisonnement de la part des autorités de l’administration Poutine.

Cette décision drastique est survenue, peu après que l’UE a jugé les relations russo-européennes au « plus bas » du fait de l’emprisonnement et de l’empoisonnement de l’opposant.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Alexeï Navalny, l’homme qui empoisonne le Kremlin
Quelques heures après les pourparlers entre le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et celui de l’UE, Josep Borrell à Moscou, la Russie a réclamé le départ de diplomates d’Allemagne, de Pologne et de Suède.

Condamnations des autorités européennes:
Josep Borrell a fermement condamné ces expulsions et rejeté les allégations de la Russie au sujet des diplomates. La chancelière allemande Angela Merkel de son côté a, elle, estimé injustifiée l’expulsion des diplomates. Quant à Emmanuel Macron, il a condamné avec la plus grande fermeté la décision de la Russie.

» Sur l’affaire Navalny, je condamne avec la plus grande fermeté du début à la fin ce qui s’est passé, de l’empoisonnement […] à la condamnation, et aujourd’hui l’expulsion des diplomates allemand, polonais, suédois, qui a été décidée par la Russie « , a déclaré le président français à l’issue d’un conseil de défense franco-allemand avec Angela Merkel.

La Suède a jugé ce vendredi « complètement infondée » la décision de Moscou d’expulser un de ses diplomates, réfutant les accusations russes selon lesquelles son représentant aurait participé à une manifestation en faveur de l’opposant incarcéré Alexeï Navalny.

Les rassemblements « illégaux le 23 janvier »
Ces diplomates, dont le nombre n’est pas précisé, sont accusés d’avoir participé à ces rassemblements « illégaux le 23 janvier » à Saint-Pétersbourg et Moscou en soutien à Alexeï Navalny, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

La diplomatie russe juge de telles actions inacceptables et incompatibles avec leur statut diplomatique .

» La partie russe s’attend à ce qu’à l’avenir les missions diplomatiques du Royaume de Suède, de la République de Pologne et de la République fédérale d’Allemagne et leurs personnels respectent scrupuleusement les normes de droit international « , a-t-elle poursuivi.

Navalny et Yves Rocher : l’affaire au parfum de » kompromat » qui a conduit l’opposant en prison
Cette annonce illustre l’état des tensions russo-européennes, alors que Josep Borrell a, depuis Moscou, dénoncé l’emprisonnement d’Alexeï Navalny et la répression des manifestations en sa faveur.

L’opposant est en outre jugé depuis ce vendredi dans une affaire de diffamation, quelques jours après sa condamnation à près de trois ans de détention, dénoncée par plusieurs pays occidentaux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker