Son mandat cependant terminé, Jovenel Moïse s’envole pour Jacmel

(TripFoumi Enfo) Ce 7 février 2021 ramène la fin du mandat de Jovenel Moïse, conformément à l’article 134-2 de la constitution du 29 mars 1987 dans sa version amendée le 9 mai 2011. Mais, le locataire du palais national ignore de gré cette échéance constitutionnelle. Ainsi, ce matin du 7 février, il s’envole pour participer au Carnaval de Jacmel.

Jovenel Moïse feint de ne pas comprendre l’article 134-2 de la constitution. Le patron de l’Agritans, accompagné de sa femme Martine Moïse et du premier ministre Joseph Jouthe, quitte la capitale pour prendre part aux féstitivés carnavalesques de Jacmel et pourtant il est appelé par plusieurs secteurs de la vie nationale à remettre le tablier ce dimanche 7 février 2021.

Le chef de l’Exécutif jusqu’ici n’entend pas partir du pouvoir pas avant 7 février 2022. Selon lui, Haïti ne connaîtra plus de transition. Le président contesté par son peuple projette d’organiser, d’abord, un réferendum pour une nouvelle constitution et, ensuite, des élections générales dans le pays.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Ceux qui réclament son départ, Jovenel Moïse les considère comme des ouvriers politiques travaillant pour des éléments du secteur privé. De son avis, ces ouvriers politiques vivent de l’instabilité du pays et de corruption du système, mot qu’il répète très souvent lors de ses différentes prises de parole.

Alors que la population haïtienne est en proie à des problèmes d’insécurité et sanitaire (Covid19), Jovenel Moïse s’accroche au carnaval national qui va se dérouler du 14 au 16 février prochain. Bien que sans bilan, Jovenel Moïse s’attelle au pouvoir.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker