Les humiliés du 7 février 2021

(TripFoumi Enfo) – Depuis le dimanche 7 février 2021, Jovenel Moïse n’est plus reconnu comme président d’Haïti, son mandat terminé. Mais, violant de gré la constitution haïtienne sur laquelle il avait prêté serment, le patron de l’Agritans refuse de quitter le pouvoir à cette date. Ainsi, il veut se débarrasser de tous ses opposants par tous les moyens. Ce, pour lui, de sorte à continuer à s’y maintenir. Et ce dimanche 7 février nous dresse déjà une liste de ses humiliés.

Jovenel Moïse n’entend pas lâcher prise quant au pouvoir, alors que l’article 134-2 de la constitution indique la fin de son mandat le dimanche 7 février 2021. Ses opposants l’ont déjà donné carte rouge. Ainsi, il utilise la répression pour faire taire tous ceux et toutes celles qui s’opposent à sa mauvaise gouvernance à la tête du pays.

2h du matin. Le soleil était encore loin de se lever quand des agents de de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGN) ont débarqué dans un village à Tabarre dénommé Petit-bois pour procéder à l’arrestion de plus de 23 personnes dont le juge à la Cour Cassation Yvickel Dabrézil et l’inspectrice générale de Police, Marie Louise Gauthier et l’agronome Louis Buteau.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Dans une petite vidéo tournée en boucle sur les réseaux sociaux, le juge Yvickel Dabrézil, accusé de complot contre la sureté intérieure de l’État, a été vu prendre pour la risée des ces Hommes en uniforme de Police ayant été sur place lors de cette arrestation. De l’humiliation carrément !

Parmi ces humiliés de ce dimanche 7 février, on en compte bien des manifestants. Les forces de l’ordre ont fait usage excessif de gazs lacrymogènes sur eux, parce que réclamant le départ du chef de l’État. Certains d’entre eux ont été bastonnés, d’autres blessés par balles. Soit dit en passant, ce cas est monnaie courante en Haïti.

Le Ministre de la Justice, Me Rockfeller Vincent a promis de mettre sous les verrous le juge Joseph Mécène Jean-Louis, désigné par l’opposition politique et par certaines organisations de la Société Civile pour diriger la transition dite de rupture.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker