Les membres du CEP de Jovenel Moïse sont des usurpateurs, crache Steven Benoît

(TripFoumi Enfo) – L’ancien sénateur de l’Ouest Steven Benoît croit dur comme fer que des élections ne pourront pas être réalisées avec Jovenel Moïse accroché au palais national.

Intervenant ce mercredi 10 février 2021 sur Vision 2000, l’homme politique énumère l’ensemble des obstacles liés à la réalisation des élections en Haïti, parlant de Jovenel Moïse comme dictateur, et le Conseil Électoral Provisoire (CEP) qui est dépourvu de légitimité.

Mis à part le fait que le mandat de M. Moïse arrive déjà à terme et qu’il est en rébellion avec la constitution, M. Benoît voit les membres du CEP comme des usurpateurs.

Il reproche aux membres du CEP de s’entraîner dans de telle démarche sans être issus d’un accord politique, d’où pourraient-ils retrouver leur légitimité pour engager un processus électoral au nom des secteurs vitaux de la nation.

Il leur reproche aussi aux membres du Conseil de ne pas avoir prêté serment, puisqu’il est reconnu à tout membre du CEP de jurer… de respecter la constitution… par devant la plus haute instance judiciaire du pays, donc la Cour de Cassation. Ainsi, ils ne peuvent pas engager l’État. Et, leur décision n’aura aucune force légale.

Fort de toutes ces considérations, la place réservée aux conseillers de Jovenel Moïse est la prison, selon l’ancien candidat à la présidence, M. Steven Benoît.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker