Covid-19 – Carnaval : Bahamas qualifie Haïti comme le pays le plus irresponsable de la région

(TripFoumi Enfo) – Des suites de la décision du président contesté, Jovenel Moïse, d’organiser les trois jours gras en Haïti malgré la montée des cas liés au nouveau coronavirus dans le pays, le gouvernement des Bahamas a décidé de mettre un embargo sur Haïti pendant une période de 21 jours.

Parvenue à la rédaction de TripFoumi Enfo en début de semaine, cette décision a été prise dans une ordonnance entourant les urgences sanitaires liées à la COVID-19 aux îles Bahamas publiée le week-end écoulé.

« Le gouvernement des Bahamas a frappé d’interdiction tous les vols commerciaux et les navires en provenance d’Haïti à partir de ce lundi », a déclaré le gouvernement, par mesure de précaution, afin de prévenir le risque de cas de coronavirus importés d’Haïti, maintenant que « le pays est entré dans sa saison de carnaval ».

Selon l’administration des Bahamas, c’est irresponsable de la part d’Haïti d’organiser les festivités carnavalesques en pleine période de crise sanitaire. « Nous aux Bahamas, nous n’avons pas fait notre saison de Junkanoo comme nous le faisons normalement. Trinidad n’a pas fait son carnaval comme elle le fait normalement. Nous sommes donc prudents ici. », a fait savoir le gouvernement des Bahamas.

Du coup, si selon plus d’un les deux premiers jours gras ont été une réussite, pour d’autres, notamment après cet embargo de 21 jours, la barque du président contesté Jovenel Moïse bondit sur un iceberg au large des îles de Bahamas.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker