Antonio Cheramy se dit préoccupé par le “massacre” à la prison civile de la Croix-des-Bouquets

(TripFoumi Enfo) – Alors que les yeux sont rivés sur les nouvelles mesures du Premier Ministre de facto pour tenter, une fois de plus, de donner une réponse au phénomène de kidnapping, Antonio Cheramy s’est préoccupé, de préférence, du « massacre » survenu à la prison civile de la Croix-des-Bouquets lors de la dernière mutinerie.

Ce mercredi 3 mars 2021, Jouthe Joseph a pris de nouvelles mesures pour combattre le kidnapping. Tous les véhicules seront privés de vitres teintés, à l’exception de ceux de type Officiel (nouvelles plaques) et le Corps Diplomatiques, selon le communiqué qui, paradoxalement, déroge à la loi des finances qui reconnaît ce droit à chaque citoyen.

L’ancien Sénateur du Département de l’Ouest a déclaré : »Nan desizyon valtay sou detentay vit machin yo ; mwen menm, lespri m rete fokis sou « masak » ki fèt nan prizon kwadèboukè a, sou likidasyon 8 mil ekta tè peyizan yo nan savann dyann. »


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Il ajoute qu’il se concentre également « :sou òganizasyon kriminèl « enstans konsène » a, sou atik 134-2 konstitisyon 1987 ak sou kidnapin ki fèt sou leta depi 7 fevriye 2021 an! ».

À la prison civile de la Croix-des-Bouquets, l’évasion « suspecte » a causé 53 morts, en lieu et place de 25 comme avaient indiqué les autorités. Plus de 400 prisonniers sont dans la nature. Arnel Joseph, chef de gang, évadé, a été tué à l’Estère, Département de l’Artibonite.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker