Déteintage des vitres: Antonio Cheramy “Don Kato” demande aux policiers d’enlever leur cagoule

(TripFoumi Enfo) – Plusieurs artistes du milieu culturel haïtien ont réagi à la suite des dernières mesures relatives au climat d’insécurité que subit le pays. Après Roody Roodboy, c’est le tour de Don Kato, homme politique et chanteur engagé du groupe Brothers Posse.

Militant de son état, les agents des Forces de l’ordre sont, désormais, dans le viseur de l’ancien parlementaire Cheramy, après la circulaire de la Primature à propos du déteintage des vitres. « Pandan n ap detente vit machin yo, n ap tou mande polisye yo detente figi yo anba kagoul la », a écrit l’opposant farouche au pouvoir depuis son compte Facebook.

À force que la presse et les militants ne parviennent pas à identifier les policiers encagoulés lors de différents mouvements de contestation, il arrive que ces agents abusent de leur pouvoir, utilisant excessivement des bombes lacrymogènes ainsi que des balles (réelles et en caoutchouc) à l’encontre des journalistes et des manifestants. C’est dans cette optique que l’ancien représentant de l’Ouest au Sénat demande aux policiers de ne plus faire usage de cagoules dans les rues. « M anvi wè vizaj yo tou », a t-il conclu sa publication.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

En guise de piqûre de rappel, soulignons que le 3 novembre 2020, l’ancien DG a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), M. Rameau Normil en l’occurrence, avait publié une note qui stipulait que tous les policiers étaient interdits de porter une cagoule dans l’exercice de leur fonction, à moins qu’ils aient une autorisation formelle. Jusqu’à aujourd’hui, très peu d’agents font cas de cette mesure.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker