Meghan Markle victime du racisme de la couronne Britannique

(TripFoumi Enfo) – Meghan Markle, la femme du prince d’Angleterre, a révélé qu’elle s’était sentie suicidaire pendant son séjour au palais britannique pour sa couleur de peau et celle de sa progéniture, lors d’une entrevue accordée à Oprah Winfrey.

« Je n’ai tout simplement pas vu de solution », a déclaré Meghan franchement pendant la conversation télévisée de deux heures, discutant du bilan de santé mentale du vitriol qui lui a été lancé.

«Ecoute, j’avais vraiment honte de devoir dire j’étais suicidaire à l’époque et honte de devoir l’admettre à Harry en particulier, mais je savais que si je ne disais pas que je le ferais. Je ne voulais tout simplement plus être en vie », a t-elle déclaré à Oprah.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Quand Oprah lui a demandé à quel point elle était sur le point de se suicider, Meghan a répondu que ses pensées suicidaires étaient réelles et effrayantes ajoutant qu’à certains moments, elle ne pouvait pas être laissée seule.

Elle a expliqué de façon déchirante que lorsqu’elle a demandé si elle pouvait obtenir un soutien en santé mentale, on lui a répondu qu’elle ne le pouvait pas.

« Je suis allée voir l’une des personnes les plus expérimentées pour obtenir de l’aide. Je partage cela parce qu’il y a tellement de gens qui ont peur d’exprimer qu’ils ont besoin d’aide, et je sais personnellement combien il est difficile non seulement de l’exprimer, mais quand vous exprimez-le … [d’entendre quelqu’un dire] non », a déclaré Meghan.

Révélant qu’elle a même parlé à l’équipe des ressources humaines du palais, elle a rappelé: « Je me souviens de cette conversation comme si c’était hier, ils ont dit : “mon cœur va vers vous parce que je peux voir à quel point c’est mauvais, mais nous ne pouvons rien faire pour vous parce que vous n’êtes pas un membre rémunéré de l’institution” », ce parce qu’elle est noire.

Pareil cas pour sa progéniture. L’ancienne actrice a déclaré avoir fait l’objet d’une campagne de dénigrement de la famille royale, qui, entre autres, était “préoccupée par la couleur sombre de la peau de son fils. Le palais de Buckingham avait refusé d’accorder la protection à son fils, malgré la tradition.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker