Jovenel Moïse dénoncé par la Conférence Haïtienne des Religieux

(TripFoumi Enfo) – À l’occasion du 38e anniversaire de la visite du Pape Jean Paul II en Haïti, la Conférence Haïtienne des Religieux (CHR) s’est prononcée sur la situation du pays en dénonçant Jovenel Moïse, l’accusant d’être le responsable de tout.

Étant « témoins privilégiés de la misère du peuple haïtien », la CHR a rappelé la fameuse phrase du Pape lors de son passage sur le sol haïtien : »Il faut que quelque chose change ici et que les pauvres de toutes sortes se reprennent à espérer ! », ont écrit les religieux dans la note.

Constatant le chaos dans lequel patauge le pays tout entier, la CHR déclare qu’aucune décision sérieuse n’a été prise pour alléger les souffrances du peuple ni pour les protéger contre les assauts de tous bords.

« À quoi sert de s’accrocher au pouvoir de façon même illégitime ou illégale quand la moitié de sa population vit dans l’insécurité alimentaire chronique ? Pourquoi vouloir prolonger ou terminer un semblant mandat sans pouvoir garantir la sécurité des vies et des biens, la libre circulation des personnes ? À quoi sert un président ou un gouvernement incapable de stopper le train de la mort qui sème le deuil au sein de la population au quotidien ? », se question la Conférence.

À Jovenel Moïse, les religieux s’adressent, sans langue de bois, par ces mots : »Au-delà des mensonges légendaires et des justifications grossières, votre responsabilité dans cette descente aux enfers est entière et vous avez le devoir de donner des réponses célères et concrètes aux demandes du peuple, dont la première consiste à respecter les lois de ce beau pays. »

« Le pays est au bord de l’explosion ; le quotidien du peuple, c’est la mort, les assassinats, l’impunité, l’insécurité. Le mécontentement est partout, dans presque tous les domaines. », constate la Conférence Haïtienne des Religieux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker