Petit-Goâve en mode « lòk » contre le kidnapping

(TripFoumi Enfo) – L’ingénieur Maxon Fleury kidnappé le 6 mars dernier, les habitants de Petit-Goâve se sont soulevés et ont mis toutes les activités au point mort au niveau de la ville. Pour l’heure, rien ne fonctionne, pas même la circulation.

Les Petit-Goâviens refusent de rester les bras croisés face aux actes de kidnapping. Ce jeudi 11 mars 2021, ils ont dressé des barricades sur la voie publique et fermé les banques, les écoles et toutes activités relatives au commerce.

Que Maxon Fleury soit libéré, voilà ce à quoi ils s’accrochent. Déterminés, ils ne s’apprêtent pas à lâcher prise dans leur mouvement.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Même la nuit ne les arrête pas. Baleine en main, Ils ont continué à parcourir les rues de la ville jusqu’à ce que l’ingénieur Maxon Fleury, originaire de cette commune, rentre chez lui. Dans la foulée, ils réclament le départ de Jovenel Moïse du palais national.

Pour l’instant, une kyrielle de voitures est bloquée sur la route nationale numéro 2, laquelle relie 3 départements Nippes, Sud et Grand’Anse.

La ville de Petit-Goâve est réputée pour une commune à tradition révolutionnaire. En 2004, elle avait grandement contribué dans le renversement de Jean Bertrand Aristide. Ce mouvement entamé par les Petits-Goâviens, sur quoi peut-il déboucher ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker