21 mars 1986, Daniel Fignolé, l’homme fort du Bel-air, revient au pays après une longue période d’exil

(TripFoumi Enfo) – Si l’histoire se fonde en grande partie sur la chronologie, c’est parce que les dates ont une importance particulière et rappellent à chaque peuple ses vécus et son parcours. En Haïti, comme ailleurs, cette dimension symbolique de la date est considérée. En effet, après avoir été exilé sous le régime dictatorial des Duvaliers, l’ancien président de la République Daniel Fignolé était revenu au pays le 21 mars 1986. Un tournant marquant dans l’histoire du peuple haïtien, particulièrement celui du Bel Air.

Surnommé « homme fort du Bel Air », Daniel Fignolé, intellectuel raffiné et patriote dans l’âme, était contraint de laisser le pays sous le régime des Duvaliers, connu comme la dictature la plus sanglante de toute l’histoire de la République d’Haïti. Au début de l’année 1986, plus précisément le 7 février, ce régime qui a duré près d’une trentaine d’années touchait à sa fin. C’est alors qu’un ensemble d’hommes et de femmes de la classe politique et intellectuelle ont pu retourner au pays.

C’est le cas pour Daniel Fignolé, le leader du Mouvement Ouvrier Paysan (MOP), l’une des plus grandes structures qui visaient à garantir et défendre les intérêts de cette catégorie dans toute l’histoire du peuple haïtien. Après une très longue période en exil aux États-Unis, l’homme fort du Bel Air est revenu au pays le 21 mars 1986 où il fut accueilli avec émotion, joie et honneur par une bonne frange de la population haïtienne.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Rappelons-le, Daniel Fignolé a été Président de la République d’Haïti pour seulement 19 jours, du 25 mai 1957 au 14 juin 1957. Il est né à Pestel dans la Grande-Anse le 11 novembre 1913 et est mort à Port-au-Prince en Août 1986.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker