Décès de l’écrivaine-feministe Nawal al-Saadawi

(TripFoumi Enfo) – Triste nouvelle en Égypte. L’écrivaine également militante féministe, de nationalité égyptienne, Nawal al-Saadawi, est morte ce dimanche 21 mars 2021 à l’âge de 89 ans.

Auteure de plus d’une cinquantaine d’ouvrages, traduits dans plus d’une trentaine de langues à travers le monde, cette féministe engagée a été « une figure trés controversée en Égypte, mais mondialement reconnue pour ses écrits brisant les tabous du sexe et de la religion », a écrit l’Agence France Presse (AFP).

Médecin de formation, Nawal al-Saadawi avait beaucoup milité contre le patriarcat et pour améliorer la condition des femmes dans le monde arabe, particulièrement en Égypte. Elle est reconnue surtout, à travers le monde, grâce à ses ouvrages titrés » Au debut, il y avait la femme » et » La femme et le sexe ».


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Selon l’AFP, Nawal al-Saadawi, en 2001, à travers une trentaine d’ouvrages dont elle est l’autrice, s’est toujours prononcée contre la polygamie, le port du voile islamique, l’inégalité des droits de succession entre hommes et femmes en islam et surtout l’excision, qui concerne plus de 90% des Egyptiennes.

Mère de deux enfants, Nawal al-Saadawi, pour ses convictions de gauche et anti-islamistes ; pour son franc-parler et ses positions audacieuses sur des sujets jugés tabous par une société égyptienne largement conservatrice lui ont valu des ennuis avec les autorités, les institutions religieuses et les islamistes radicaux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker