Le coup d’État en pyjama

(TripFoumi Enfo) – On se souvient tous de ce qui s’était passé le 7 février dernier à Petit Bois, où de simples citoyens, en pyjama, ont été arrêté et accusé d’avoir participé à une tentative de coup d’État.

Docteur, Ingénieur, Magistrat de la plus haute instance judiciaire du pays, étaient tous mis en prison sous l’ordre de Jovenel Moïse qui dit avoir dévié un coup d’État, avant de se rendre à Jacmel pour lancer ce carnaval régional.

Pauvres citoyens, étant au septième rêve d’une nuit qui précède la journée de tension du 7 février, s’étaient vus dérangés de leur sommeil pour des infractions non commises, donc accusations fausses, affaires bien orchestrées.

Par l’aide de plusieurs journalistes très connus, Jovenel Moïse arrive à insérer cette histoire de coup d’État dans la tête de nombreux haïtiens qui ne comprenaient pas que l’affaire était un coup monté de toute pièce.

15 de ces 17 personnes qui ont été mises en cellule au mépris des lois républicaines, recouvrent leur liberté, c’est exactement ce que l’on appelle « défaite éphémère du droit ». Après que la force ait fini de mater des gens qui ne se mêlent peut-être jamais des choses publiques, il y a toujours le droit pour réparer les dégâts et pour montrer à Jovenel Moïse son tort. Et, la possibilité qu’il passe le reste de sa vie en prison n’est pas utopique.

S’ils étaient encore en prison, 7 avril feraient deux mois depuis que ces prisonniers politiques ne connaissent le goût d’un matin chez-soi, et grâce au soutien d’infatigables avocats de la batterie Maisonneuve et Co., ces pauvres gens pourront sourire à gorge déployée.

Enfin, fort du fait qu’ils sont victimes et ont passé injustement près de 2 mois derrière les barreaux, ne devraient-ils pas être dédommagés ?

À quand une autre prétendue tentative de coup d’État sous l’ère dictatoriale jovenelienne ?

Ce coup d’État en pyjama nous prouve clairement comment il est possible que des gens soient écroués en prison sans être coupables de ce qu’ils sont reprochés. Peut-être parlé de justice en de pareils cas ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker