«Vil Pòtoprens cho!»

La ville de Port-au-Prince est en ébullition ce 29 mars 2021 où dans plusieurs zones, des mouvements de protestation sont remarqués. Pneus enflammés, barricades, des véhicules saccagés. Tout cela, des actes pour intensifier le mouvement d’une part pour exiger le respect de la Constitution et d’autre part, réclamer la libération d’Abelson Gros-Nègre.

À l’angle des avenues Charles Summer et Christophe, plusieurs véhicules ont été attaqués. Des pneus enflammés sont dressés un peu partout. C’est l’œuvre de manifestants qui exigent la libération d’Abelson Gros-Nègre, arrêté le week-end écoulé. Au niveau de Turgeau, une patrouille policière a arrosé la foule de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc pour disperser les manifestants. Plusieurs victimes sont recensées.

Au Carrefour de l’Aéroport, une foule attend une branche de manifestation, sortant au Champ de Mars, qui doit passer par Nazon. Ils investissent les rues pour exiger le départ de Jovenel Moïse, le respect de la Constitution entre autres.

Une nouvelle journée de tension sur Port-au-Prince où chaque jour, des mouvements de panique sont enregistrés.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker