Funérailles symboliques en mémoire du policier Jean Daniel Michel, qu’en est-il des 5 agents tués à Village de Dieu ?

(TripFoumi Enfo) – L’Unité Départementale pour le Maintien d’Ordre (UDMO) a informé ce lundi 29 mars que des funérailles symboliques auront lieu en mémoire du policier Jean Daniel Michel, tué à Pelé-Simon le 18 mars dernier par des bandits armés non identifiés.

« Il est porté à la connaissance de tous les policiers de l’UDMO qu’une messe symbolique sera chantée à l’Église de Notre Dame d’Altagrâce à Delmas, le mercredi 31 mars 2021, à 8 heures am, en mémoire de l’Agent I, Jean Daniel Michel, immatriculé : 15-26-16-15165, tué le 18 mars 2021 à Pelé Simon, par des individus armés non identifiés », lit-on dans la note.

Ce, vraisemblablement, parce que la famille du défunt et les autorités policières n’ont pas pu récupérer les dépouilles de l’agent victime après son assassinat.

Par ailleurs, l’on remarque qu’aucune démarche n’ait été entreprise par l’institution policière pour récupérer les corps sans vie des agents tués à Village de Dieu le 12 mars dernier, tombés dans l’exercice de leur fonction.

Alors que les corps inertes de ces agents ont été profanés dans le plus bas des niveau par les caïds de Village de Dieu, la Police Nationale d’Haïti avait entrepris une seule démarche : celle par laquelle elle a récupéré le char blindé que la bande à Izo avait retenu en otage.

Cet engin à quatre roues, est-il plus important que les dépouilles de ces 5 agents qui se sont donnés corps et âme dans la defense de leur patrie ? Certes, le gang à Bougòy a retenu de force leurs cadavres, mais n’avaient-ils pas aussi mérité des funérailles symboliques au même titre que le policier Jean Daniel Michel ?

Jim Larose

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker