«La pollution rétrécit le pénis de l’homme», conclut une étude scientifique

(TripFoumi Enfo) – S’il est clair que les produits chimiques ont des effets secondaires sur la santé de l’être humain, le pénis de l’homme est l’un des organes qui peuvent être affectés. C’est ce que conclut une étude scientifique réalisée par le professeur Shanna Swan, rapportée par le journal américain Fox News le 24 mars 2021.

Shanna Swan est professeur de médecine environnementale et de santé publique à l’École de Médecine de l’ICAHN, au mont Sinaï. Dans son livre intitulé «Compte bas» (Count Down en anglais), il rapporte qu’une classe de produits chimiques appelée phtalate, un corps chimique utilisé dans la fabrication de plastiques très flexibles, peut conduire à des malformations génitales. Dans ce livre, le Docteur soutient que plus de bébés sont nés avec des pénis plus petits et que cela est lié à l’utilisation des phtalates.

D’abord, son étude a été portée sur l’effet de ce produit sur des rats. Il a fini par voir que, plus que les rats sont exposés aux phtalates, plus ils étaient succeptibles d’être nés avec des organes génitaux rétrécis. Par la suite, le Dr Swan a constaté que les fœtus humains masculins exposés aux phtalates entraînent une diminution de la longueur du pénis.

D’autres conclusions citées dans le livre de Swan affirment que le niveau de sperme des hommes dans les pays occidentaux ont diminué de 50%. Cette étude a été réalisée sur environ 45 000 hommes sains.

Si l’exposition aux produits chimiques nuit à la fécondité, à la santé des bébés et pertube la clé d’hormones pour le développement, elle peut aussi réduire le pénis de l’homme. Les phtalates sont retrouvés dans des jouets pour enfants et sont utilisés dans des équipements de fabrication.

Chaque jour, les humains sont appelés à prendre leur diatance avec les produits chimiques pour protéger l’environnement mais surtout, pour se protéger eux-mêmes.

La rédaction

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker