Faute de véhicule, le commissariat de Petit-Goâve ne peut pas voler au secours de la population

(TripFoumi Enfo) – C’est ce qu’a fait savoir ce 5 avril 2021 Guyto Mathieu, journaliste et patron de média à Petit-Goâve. Le commissariat de la cité soulouquoise ne peut réaliser aucune intervention ni patrouille, faute de véhicule.

Selon le journaliste, les deux véhicules du commissariat sont tombés en panne depuis quelques jours. D’ailleurs, une opération policière a échoué le même 5 avril à cause d’un manque de moyens de déplacement, lui a rapporté l’une de ses sources. Un policier s’en est sorti blessé par balle et a été transporté d’urgence dans un centre hospitalier à Port-au-Prince.

Pour remédier à cette situation, le journaliste lance un appel à l’aide sur Facebook pour collecter 50 000 gourdes pour, dit-il, réparer l’un des deux véhicules. «Gaye nouvèl la : Nou bezwen 50 000 goud pou n repare machin Komisarya Ti Gwav la ki anpàn depi kèk jou. Polisye yo bloke nan travay yo. Yo paka fè patwouy ni entèvansyon.», a-t-il publié sur sa page. Des bons samaritains promettent déjà d’apporter leur soutien à la cité de Faustin Soulouque afin que le commissariat soit délivré de ce bourbier.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Soulignons qu’au mois écoulé, alors que Jovenel Moïse était à Petit-Goâve en visite à la famille de l’un des policiers tués à Village-de-Dieu, il a distribué plusieurs billets de mille gourdes pour sourdoyer les petit-goâviens. Pourtant, le problème du commissariat qui est bien criant n’a pas été abordé. Dans un pays où règnent la corruption, l’illégalité et l’anarchie, la population est toujours la grande victime.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker