Kidnapping : les institutions catholiques dont les écoles fermeront leurs portes

(TripFoumi Enfo) – L’insécurité, notamment le kidnapping frappe la porte de l’église catholique en Haïti. Pour protester contre ce fléau, la Conférence des évêques d’Haïti demande, dans une note de presse publiée ce mardi 13 avril, aux institutions catholiques dans le pays, de cesser toutes leurs activités, à partir du jeudi 15 avril prochain.

Églises, écoles (presbyterale et congreganiste), universités et toutes les autres institutions catholiques seront fermées à partir du jeudi 15 avril 2021 pour protester contre l’insécurité, spécialement le kidnapping qui terrasse le peuple haïtien, sous la demande de la Conférence des évêques d’Haïti.

La conférence des évêques d’Haïti se dit indignée et révoltée d’apprendre l’enlèvement de 4 prêtres, 2 fidèles catholiques et 3 fidèles laïcs, membres de la famille du père Jean Amel Joseph au moment où ils se rendaient à la cérémonie d’installation de ce dernier, lui aussi enlevé, comme curé de la paroisse Galette Chambon.

La conférence des évêques d’Haïti, plus loin, dans cette note, dénonce et condamne, dit-elle, avec véhémence la dictature du kidnapping en Haïti.
« Nou pa dwe kite bandi ap kontinye touye, vyole, kidnape lòt moun », peut-on lire dans cettte note.

Sept religieux catholiques dont deux français ont été enlevés dans la commune de la Croix-des-Bouquets dans la matinée du dimanche 11 avril dernier. Leurs ravisseurs exigent un million de dollars pour leur libération.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker