Petit-Goâve bloqué aux quatre points cardinaux

(TripFoumi Enfo) – La commune de Petit-Goâve est en ébullition depuis tantôt 3 jours. En effet, le coordonnateur du Conseil d’Administration de la Section Communale (CASEC) de la deuxième section de la cité soulouquoise, Wilkens Dicette, a été envelé le dimanche 25 avril à Delmas 33, alors qu’il se trouvait dans un studio de beauté pour nettoyer et embellir ses ongles.

Cet enlèvement a suscité la colère chez les Petit-Goâviens qui ont bloqué la route nationale numéro 2 à plusieurs niveaux et autres contrées de la ville en vue d’exiger la libération de M. Dicette, qui est un homme très respecté dans la zone de deuxième plaine.

Sur la route nationale numéro 2, qui relie trois autres départements, qui constitue le Grand Sud du pays, les protestataires ont même érigé un sol construit en maçon et avec des pierres pour empêcher le passage des véhicules. Les contestataires n’entendent pas lâcher prise dans leur lutte.

Il devient une pratique courante qu’à chaque personne kidnappée, les habitants d’où arrive cet invidu se sont soulevés en dressant des barricades et des pneus enflammés sur la chaussée.

Les actes d’insécurté vont de manière croissante en Haiti. Rien que pour ce mois d’avril, envrion une vingtaine d’individus ont été enlevés dans dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Et la Police Nationale peine à prendre le contrôle de la situation.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker