Déclaration conjointe, la DIRPOD rejoint la position des cinq autres partis politiques

(TripFoumi Enfo) – Si beaucoup d’acteurs de la classe politique ne pardonnent pas les dirigeants du MTV, de l’Entente Nationale, des Forces Nationales pour la Démocratie, de Operasyon Tèt Ansanm et du Mouvement EN AVANT, pour avoir sollicité les bons offices de l’OEA en vue de trouver une solution pacifique à la crise haïtienne, la Direction Politique de l’opposition (DIRPOD) semble ne pas être de cet avis. Elle exprime clairement sa position ce vendredi 30 avril 2021.

Dans une correspondance adressée au Conseil Permanent de l’Organisation des États Américains (OEA), la Direction Politique de l’Opposition annonce qu’elle est, comme les cinq autres partis, disposée à participer à toute tentative de dialogue pouvant favoriser un départ ordonné du président de la République, Jovenel Moïse, dont le mandat a pris fin depuis le 7 février 2021, selon les prescrits constitutionnels.

Dans sa correspondance qui, dans l’essence n’est pas différente de celle des autres structures, la DIRPOD porte à la connaissance de la présidente du Conseil Permanent qu’elle a pris acte de sa résolution 1168 adoptée le 17 mars 2021 montrant que l’OEA porte une attention spéciale sur les questions d’Haïti.

La DIRPOD dit s’étonner qu’aucune suite favorable n’a été donnée jusqu’ici à la résolution. En ce sens, elle invite L’OEA à assumer ses responsabilités en vue d’aider Haïti, membre de l’organisation, à sortir de ce gouffre.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker