Le CASEC Wilkens Dicette, maltraité, humilié, enfin libéré contre rançon

(TripFoumi Enfo) – Le Coordonnateur du Conseil d’Administration de la Section Communale (deuxième section) de Petit-Goâve, Wilkens Dicette a été mis en liberté contre rançon dans la soirée du jeudi 6 mai 2021.

Les jours qu’il a passés entre les mains des kidnappeurs se sont révélés difficiles pour lui. Selon une source contactée par la rédaction de TripFoumi Enfo, ii aurait été brûlé au niveau de ses mains par les bandits.

Pour l’heure, il préfère rester dans la capitale en vue de se faire soigner de ses brûlures, toujours selon notre source.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Les Petit-Goâviens peuvent désormais rentrer chez eux après plusieurs jours à être descendus dans les rues de la commune pour protester contre cet enlèvement et, par ailleurs, exiger sa libération.

Les groupes armés squattent le territoire national. Ils opèrent en toute impunité au vu et au su de tous, sous les yeux complices des agents de la Police Nationale d’Haïti. Le pays sombre sous le poids de l’insécurité généralisée où personne n’est exempt.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker