Jovenel Moïse s’en prend à la Cour d’Appel

(TripFoumi Enfo) – Jovenel Moïse a vertement critiqué la cour d’appel pour avoir ordonné la libération des 17 personnes incarcérées accusées de tentative de coup d’État le 7 février dernier.

Lors de l’installation du conseil national d’assistance légale, Jovenel Moïse a déclaré : « Depuis mon ascension, les tribunaux observent des arrêts de travail répétés. Ils sont en grève pour les personnes nécessiteuses, les gens du peuple, mais lorsqu’ il s’agit de libérer  des personnes qui orchestrent  des coups d’Etat, des criminels qui font couler le sang de la population,  qui bloquent le pays empêchant les enfants d’aller à l’école, ceux  qui distribuent des armes et de munitions aux bandits ; qui sèment le trouble dans le pays, tous les tribunaux ouvrent leurs portes pour tenir audience ».

D’un simple discours, que peut suivre ? Lorsqu’on considère qu’il prend toujours des mesures pour réduire le pouvoir des institutions capables de lui tenir tête face à ses dérives.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

À rappeler, il avait pris un décret limitant le pouvoir de contrôle de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif… il avait également humilié la plus haute instance judiciaire du pays, à savoir la cour de cassation, par la révocation illégale de trois juges de cette institution et en a nommé aussi trois autres, en dehors des prescrits légaux.

Ainsi, penser que la cour d’appel peut être sujet à des décisions arbitraires pouvant lui limiter ses compétences, serait légitime.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker