La FOCAF dénonce avec véhémence la violence d’un préfet de discipline et exige une enquête !

(TripFoumi Enfo) – La Fondation Catherine Flon (FOCAF) est fort choquée par la vidéo, devenue virale, dans laquelle un « préfet de discipline » bastonnant avec une violence inqualifiable, tel un geôlier maltraitant un prisonnier dans un camp de concentration.

La Fondation condamne, sans appel, cet acte inhumain, contre-productif et exige que soit diligentée une enquête afin de documenter cette pratique surannée – les violences éducatives ordinaires ne sont pas productives- dans cette école et que soit interdite par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation professionnelle ( MENFP) la bastonnade dans les écoles de la République.

Il n’est pas interdit de discipliner, de corriger un élève. En revanche, tout recours à des actes de tortures viole l’intégrité physique de l’enfant. Par conséquent, cela exige une réponse pénale de la part des autorités compétentes.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

La Fondation Catherine Flon, fondation protégeant les enfants en situation de vulnérabilité, de restavèk et de maltraitance condamne tout acte de maltraitance, de tortures à l’égard des enfants sur le territoire haïtien en général, dans la commune de l’ Arcahaie en particulier.

Fait à Arcahaie, le 8 Mai 2021.

Pour la Fondation, Rosemila Sainvil Petit-Frère, Présidente

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker