Les gangs de Village de Dieu et de Grand Ravine prennent une pause pour le référendum

(TripFoumi Enfo) – En prélude au référendum constitutionnel prévu en juin par le comité consultatif placé à cette fin, les gangs des quartiers de Village de Dieu et de Grand Ravise disent cesser temporairement leurs activités de kidnapping. Si pour certains, cette décision n’a rien à voir avec la politique, pour d’autres, on ne saurait parler de coïncidence. Un véritable débat.

En effet, depuis l’annonce de cette nouvelle, la toile ne fait qu’enflammer avec des réactions d’ici et là. C’est dans cet ordre d’idées que l’ancien parlementaire Antonio Cherami martèle que cette décision est l’œuvre des tenants du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) qui ont ont accepté de vider le trésor public national au bénéfice des caïds du G9.

« Nan chache akò tribòbabò, rejim kriminèl PHTK a rive jwenn yon akò ak fanmi e alye li yo ! Definivman li dakò peye Gang G9 yo nan fon trezò piblik la ! Sa se yon gwo fenomèn nan sa ki gen a wè ak kidnapin Leta a », a écrit le lead vocal du groupe Brothers Posse.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Pareil cas pour la Jeunesse Montante du Grand Nord qui, depuis un communiqué, dit condamner cette décision politique prise par l’équipe dirigeante en place, afin d’avoir le libre accès pour l’organisation du référendum constitutionnel.

« La Jeunesse Montante du Grand Nord condamne fermement cette énième négociation indécente de l’administration Jovenel Moïse avec les gangs armés, nous dénonçons cette négociation parcqu’elle est lieu à l’organisation du référendum inconstitutionnel prévu pour ce 27 Juin prochain ».

« La Jeunesse Montante du Grand Nord prend acte de la relation existant entre le pouvoir et les gangs qui tuent et kidnappent la population jour et nuit , en effet après multiples de dénonciations, très embarrassé le pouvoir s’est obligé d’aller négocier avec les gangs pour un calme apparent afin de faciliter le déroulement du scrutin référendaire, car selon le pouvoir si les kidnaping continuent ça peut-être hypothéqué le taux de participation de la population dans cette mascarade qu’il appelle référendum ».

Dans la foulée, la JM du Grand Nord profite pour dire qu’elle se souvient aussi des négociations entre le Palais National, la PNH et les bandits de Village de Dieu, à la fin desquelles ces derniers ont donné le blindé qu’ils avaient tenu en otage. « Ils ont craché sur les cadavres de nos 5 vaillants policiers… Le pouvoir continue de négocier avec les bandits à chaque fois que son intérêt est en jeux, ce qui nous laisse à croire dur comme fer que la vie de la population n’intéresse pas le pouvoir en place ».

Le pire dans l’histoire c’est que c’est la Commission Nationale de Désarmement et de Réinsertion (CNDDR), une commission créée par le régime en place qui, selon le Nouvelliste, a négocié cette mise en pause avec les bandits. Ce qui pousse la Jeunesse Montante du Grand Nord à conclure que « cette instance est véritablement un allié direct et indirect des bandits ».

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker