Les policiers ayant battu à mort Peguy Siméon à Ouanaminthe identifiés par l’IGPNH

(TripFoumi Enfo) – Les agents de la Police Nationale d’Haïti ayant battu à mort le citoyen Peguy Siméon à Ouanaminthe sont identifiés par l’inspection générale de l’institution policière. Selon les informations dont dispose notre rédaction, il s’agit de Jacques Dieufène, Zephier Jeff, Fenelus Manassé et Antoine Anièce.

C’est le commissaire divisionnaire et directeur départemental de la PNH dans le Nord-Est, Fritz Saint-Fort, qui en a confirmé l’information. Selon ses dires, les policiers impliqués dans la bastonnade, samedi, du désormais défunt à Ouanaminthe, dans le nord-est, ont été identifiés.

Toujours selon les déclarations du commissaire Fritz Saint-Fort, les armes de services des 4 agents, membres de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) ainsi que leurs badges ont été confisqués.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

La branche de l’Inspection Générale de la PNH dans le grand nord s’est déjà saisie de l’affaire, a affirmé M. Saint-Fort qui reconnait que les policiers ont commis un acte gratuit. Ils ont eu un comportement inexplicable, d’autant qu’ils venaient tout juste de prendre part à une formation entre autres sur les droits humains, a-t-il ajouté.

Après avoir été rapatrié en Haïti par la République Dominicaine, le jeune Peguy Siméon avait voulu voyager gratuitement sur le toit d’un autobus qui avait à bord des religieux. Ces derniers, n’ayant pas voulu cela, ont fait appelle à des agents de la PNH qui ont venu sur les lieux, puis battu à mort Peguy qui s’est succombé par la suite à l’hôpital, laissant derrière lui une femme et deux enfants.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker