L’assassinat de Peguy Siméon provoque une certaine sympathie pour les gangs !

(TripFoumi Enfo) – Un Haïtien, à Ouanaminthe, a succombé de ses blessures, provoquées par des agents de la Police Nationale d’Haïti. L’homme s’appelle Peguy Siméon, fraîchement déporté de la République Dominicaine. La vidéo dans laquelle il est possible de voir Peguy balancé par un Policier du haut d’un autobus devient virale sur les réseaux sociaux.

Étant à terre, il a été ensuite rossé par un autre Policier, entouré de ses frères d’armes, à coups de bâton de baseball. C’est un Peguy qui est sur le point de déposer ses valises dans la demeure du silence sous l’effet des coups.

Incroyable, mais vrai. Certains internautes, après avoir visualisé la scène, laissent apparaître une certaine sympathie pour les groupes armés illégaux. « Que les bandits continuent d’ôter la vie des Policiers, parce que vagabonds et criminels ! » commente un utilisateur de Facebook, visiblement indigné de ce qui s’est passé.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Sous la publication d’un article publié par un média en ligne concernant cet incident, un autre Facebookeur sort un proverbe créole pour exprimer son désaccord avec les forces de l’ordre. « Dan pouri toujou gen fòs sou bannann mi (La raison du plus fort est toujours la meilleure), écrit-il en commentaire.

Une jeune femme dont on tait le nom pour des raisons de sécurité dégage, elle aussi, son indifférence vis-à-vis des Policiers. » Moi, je ne suis jamais étonnée quand des bandits tuent puis brûlent Policiers, parce que ces derniers sont des bêtes sauvages, fustige-t-elle.

L’institution policière se trouve de plus en plus au bord du gouffre. A signaler, ce n’est pas pour la première fois que des agants de la police nationale sont impliqués dans de pareils scandales. La PNH finira-t-elle par s’effondrer ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker