Affaire Yannick Mézile: la Cour Supérieure des Comptes ne s’est toujours pas prononcée après deux audits

(TripFoumi Enfo) – Yannick Mézile a été Agent Exécutif Intérimaire entre Juillet 2015 et Juin 2016 dans la commune de Delmas. Comme l’exige la loi haïtienne, si une personne a été comptable de deniers publics, l’institution dont elle gérait doit faire objet d’un audit de la CSC/CA qui déterminera si elle doit avoir décharge ou arrêt de débet. Voilà déjà deux audit réalisés sur la gestion de Mme Mézile à la tête de la Mairie de Delmas, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif ne s’est toujours pas prononcée.

Selon Yannick Mézile, dans une note parue le samedi 22 mai 2021, toutes les pièces ont été fournies à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif pour le premier audit et le deuxième qui a eu lieu le 19 mai dernier également. Mais, dit-elle, « je ne peux pas trouver de décharge ».

Plus loin, Mme Mézile dit craindre la persécution politique dans le cadre de ce dossier. « Je crois qu’il s’agit là d’un cas flagrant d’acharnement judiciaire contre ma personne », a-t-elle écrit dans la note confirmant que depuis le premier audit le juge instructeur avait demandé de lui accorder décharge.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Yannick Mézile dénonce enfin le Conseil des Juges qui, selon elle, a rejeté totalement les conclusions du travail de l’auditorat et qui cherche par tous moyens à la piéger alors que sa gestion a été, dit-elle, irréprochable à la tête de la Mairie de Delmas.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker