Antoine Rodon Bien-Aimé, objet de menaces de mort pour s’être positionné contre le référendum

(TripFoumi Enfo) – L’acien député Antoine Rodon Bien-Aimé révèle qu’il est en train de subir des menaces de mort rien que pour sa position contre l’équipe au pouvoir dans sa démarche de changer la constitution de 1987 par voie référendaire.

C’est par le biais de son téléphone portable, appels et messages inclus, que l’ex représentant de la commune de Cerca Cavajal dit recevoir des mises en garde des partisans zélés du pouvoir, selon ce qu’a rapporté l’agence en ligne Haïti infos pro.

Par ailleurs, l’ancien élu a signalé qu’un membre de son parti politique (Entente Nationale) au niveau du département du Nord, Mackendy Dérosas, a été attaqué, alors que ce dernier venait de participer à une émission où il avait dénoncé le référendum.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Plusieurs organisations, citoyens et hommes politiques se sont exprimés contre la tenue du référendum du locataire échu du palais national.

Nonobstant, Jovenel Moïse fait la sourde oreille et s’accroche à son rêve le plus cher, celui de doter le pays d’une nouvelle constitution par tous les moyens.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker