Le poète Robenson Joseph dit Robby pleure la détresse de la mère de Grégory Saint Hailaire

(TripFoumi Enfo) – Comme à l’accoutumée, chaque année, les Haïtiens réservent le dernier dimanche du mois de mai comme une journée de fête consacrée aux mamans. Pourtant, quoiqu’une période festive, les familles sont nombreuses à être dans la détresse en Haïti. D’une part, des enfants orphelins qui pleurent le départ de leurs mères, d’autres part, des mamans qui pleurent la mort de leurs progénitures. C’est dans ce contexte que Robenson Joseph a écrit ce poème qu’il dédie aux familles haïtiennes en détresse, spécialement à la mère de Gregory Saint Hilaire, endeuillée de l’assassinat de son fils.

Lisez l’intégralité de son texte via les lignes ci-après avec TripFoumi

Manman, maman!
rèveille-toi ici!
au milieu de ce poème
débarasse-toi des
rides du ciel


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Aujourd’hui c’est le jour
des mots
d’espoir
de force
de résistance
de bravoure
d’amour

Fête-toi!
aux talons du soleil
s’ouvrent tes entrailles

Tu es le pain
qu’obtient ma vie
au seuil
des écailles de misère
des entailles de souffrance

Tu es la poésie du temps
égorgé
écorché
Par une plume en âge de douleur

Maman, fête-toi!
Bonne fête maman!
la rue n’est plus allaitée du sang
Bonne fête maman!
Ce poème ne se nourrit plus de cadavres

Yon apèl kout plim yon repons bon sans
Robby
®️Tous Droits Réservés

Bon batay, bòn fèt manman Gregory St-Hilaire
Nan vwa kamarad la!

Robenson Joseph, plus connu sous le sobriquet de Robby, est traducteur, interprète et poète. Il est fondateur et CEO du collectif Yon apèl kout plim yon repons bon sans. Il signe son premier recueil de poésie cette année.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker