Franck S. Vanéus, une plume qui arpente la société haïtienne

(TripFoumi Enfo) – Il s’appelle Franck S. Vanéus, cet écrivain qui peint à travers sa plume la réalite haïtienne sans langue de bois. L’ un de ses écrivains préférés, Gary Victor n’a pas opiné différemment sur le sujet. « […] Franck S. Vanéus s’accorde bien à son étonnant courage de nier l’hypocrisie, de s’attaquer à des sujets voulus tabous par les biens- pensants même si, dans toutes les allées de la cité, la tâche sombre de la perversité s’étale, telle une peste dont nulle frontière ne saurait arrêter l’avancée destructrice », écrit Gary Victor.

Né à Port-au-Prince, plus particulièrement à l’angle rue des césars et des pucelles le 10 février 1973, Franck S. Vanéus a développé une passion pour la lecture et l’écriture dès son plus jeune âge, d’après ses dires lors d’une interview accordée à TFE. » Je connaissais presque toutes les musiques relatives aux chansonnettes françaises au cours des années 1980, avant le départ de Jean- Claude Duvalier. C’est de là découlait mon envie d’écrire, en mettant tout ce que j’ai écouté et retenu sur papier », se confie-t-il.

Être de l’ancienne génération, comme il aime se rappeler, Franck S.Vanéus est de ceux qui se laissent emporter par l’intrigue de Jacques Stephen Alexis dans l’espace d’un cillement. « De ces textes que j’avais lus dans la littérature haïtienne, l’espace d’un cillement en était l’un des premiers », révèle-t-il. Toutefois, Gary Victor, Lionel Trouillot , Victor Hugo font partie de ses écrivains préférés.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Franck S. Vanéus a publié, il y a de cela 20 ans, son tout premier article paru au journal Le Nouvelliste intitulé : » les jeunes avocats seuls dans l’arène ». Monsieur est avocat, voilà. Il a fait des études en Droit à l’Université d’État d’Haïti( UEH), FDSE, et en philosophie à l’École Normale Supérieure (ENS).

Avocat et philosophe, Franck est cet auteur qui se laisse guider beaucoup plus par la passion pour l’écriture sans se soucie d’une quelconque retombée économique. » L’écriture n’est pas mon gagne pain. J’écris par passion et par amour pour l’écriture « , déclare l’ancien étudiant de l’UEH. Et quant au public, il aura l’occasion de faire très bientôt connaissance avec l’auteur.

Samedi 12 juin 2021, voilà la date retenue pour la vente et signature de deux textes de l’auteur. Il s’agit d’une nouvelle ayant pour titre : Passagers du Paradis et un recueil de poèmes intitulé « Boulevard des coeurs désunis ». L’évènement se déroulera à l’auditorium de la Shekina hôtel, Thor 10 à carrefour à 4h pm. Pour les amateurs de poésie et de nouvelle, c’est le rendez vous à ne pas rater. Tout court, pour tous les adeptes du livre, c’est le temps d’échanger avec l’auteur, tout en se procurant de ses textes au prix de 1000 gourdes pour les écoliers, les étudiants et 1500 gourdes pour les professionnels.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker