Le palais national bloque l’enquête sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval, selon André Michel

(TripFoumi Enfo)- Qui bloque l’enquête sur l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval ? Le palais National, affirme Me André Michel dans un message posté ce lundi 31 mai sur sa page facebook.

L’homme de loi, également opposant politique au pouvoir en place, dit condamner le blocage de l’enquête relative au meutre du professeur Dorval. « Le gouvernement continue de bloquer l’enquête sur l’assassinat du Bâtonnier Dorval, affirme-t-il.

Selon lui, le gouvenement et le Palais National font mains mises sur le Parquet de Port-au-Prince, empêchant ainsi l’avancement du dossier, ce qu’il dénonce.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire croît que cette volonté de tuer dans l’œuf cette enquête réside dans le fait que des éléments de l’équipe au pouvoir sont convoqués par le juge Rénord Réjis.

« Mes chers compatriotes, j’ai étonné d’apprendre que le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince a refusé de signifier les ordonnances du juge d’instruction aux personnes concernées : Guichard Doré, Martine Moïse, et consorts, continue-t-il.

Eu égard à tout cela, Me Michel parvient à comprendre le pourquoi du comment, de la démarche de Jovenel Moïse et du PHTK pour la mise en place d’une nouvelle constitution dans le pays.

Selon sa compréhension, PHTK et Jovenel Moïse veulent instaurer un régime d’impunité permanente dans le pays de manière à n’être pas jugés pour les torts causés au peuple haïtien.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker