L’inspecteur Miradel Adolphe, tué pour n’avoir pas voulu obéir aux bandits de Cité-Soleil

(TripFoumi Enfo) – L’inpecteur Miradel Adolphe a été tué le samedi 5 juin par des bandits armés qui ont attaqué l’antenne de Police de Drouillard. Ce 7 juin 2021, sur les ondes de Caraïbes FM, sa femme lui présente comme un homme intègre, vaillant et responsable. Elle a aussi fait croire que son mari a été tué pour n’avoir pas voulu se soumettre aux ordres des gangs armés qui les ont attaqués.

L’inspecteur Miradel Adolphe est le plus grand parmi ses frères et sœurs vivant en Haïti. C’est lui qui s’occupe de la famille, a indiqué sa femme, mère de deux de ses enfants. Elle présente le défunt comme un homme intègre, vaillant et responsable que les bandits ont ôté la vie. À en croire sa femme qui vient récemment de subir une opération chirurgicale, l’inspecteur a été tué à cause de son sens de responsabilité. Il ne voulait pas abandonner son poste et a fait savoir aux bandits qu’ils doivent passer sur son cadavre pour prendre le contrôle de l’antenne de Police. Ce que les bandits armés ont réellement fait.

Miradel Adolphe est mort et laisse derrière lui environ 5 enfants, dont deux avec cette femme. Ils sont agés de 14 et de 18 ans, l’un d’entre eux va bientôt subir les examens officiels de fin d’études secondaires (NSIV). Il était un homme responsable et a pris soin de l’institution policière comme il a aussi pris soin de sa famille.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Selon sa femme, le cadavre de l’inspecteur Miradel Adolphe a été récupéré et placé dans une morgue, mais la date de ses funérailles n’a pas encore été communiquée. Il fait partie d’au moins 5 policiers tués le week-end écoulé par des bandits armés qui ont attaqué plusieurs postes de Police, dont ceux de Cité-Soleil et Portail Saint Joseph.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker