Concours “Jeune Leader d’Haïti” organisé par l’ACARESO, la grande finale a eu lieu à Iguana Café

(TripFoumi Enfo) – Lancé depuis tantôt trois mois, soit le 12 mars 2021 au Gymnasium Vincent, par l’Association des Citoyens pour l’Avancement et le Relancement Social (ACARESO), la grande finale du concours « Jeune Leader d’Haïti » à bien eu lieu ce samedi 5 juin 2021 à Iguana Café. Les trois premiers gagnants sont Thamara Revolus de Cité Soleil qui part avec le gros lot de 100 000 gourdes, Jean-Jacques Noël Jean de Martissant, deuxième avec une enveloppe de 75 000 gourdes et René Raymond Edson Christly, troisième avec 50 000 gourdes.

Contacté au téléphone par un journaliste de TripFoumi Enfo, Clarel Thermidor, natif de Verrettes et président de l’ACARESO explique: »Dans la première phase du concours, ils étaient quarante-deux personnes à s’inscrire. Mais, il fallait qu’on sélectionne sur la base d’un ensemble de critères objectifs et préétablis seize d’entre eux. Cet effectif allait encore être réduit tout au long de la compétition jusqu’à arriver à cinq grands finalistes ».

Les cinq finalistes ont été les trois gagnants susmentionnés ajoutés de Frantz Figaro qui a obtenu une enveloppe de 10 000 gourdes et de Rose Leila Delphin qui a eu pour sa part 5 000. Précisons qu’il s’agit pour ces deux personnes de primes de consolation.

Plus loin, l’Agronome Clarel Thermidor soutient que l’objectif du concours a été de mettre le projecteur sur un ensemble de jeunes bourrés de talent dont la société ignore pourtant le potentiel. L’initiative visait également à renforcer leur capacité en matière de leadership, de rédaction et de présentation de Projet, etc.

Après cette activité, nombreux de ces jeunes sont déjà très sollicités pour des émissions de radio et de télévision, un signe de grande satisfaction pour les organisateurs qui disent avoir reçu le support inconditionnel du Gymnasium Vincent (MJSAC) durant tout le déroulement de la compétition.

À en croire Clarel Thermidor, les jeunes n’étaient pas seulement appelés à produire, mais ils ont reçu plusieurs séances de formations importantes sur des modules liés au Développement durable et le Développement personnel.

Dans un pays où la jeunesse est surtout sollicitée pour le « chawa pete », l’ACARESO a su donner, à travers cette initiative, un autre son de cloche. Nous invitons la population à jeter son dévolu sur cette belle structure qui annonce déjà d’autres activités qui seront de loin plus intéressantes que celles réalisées antérieurement.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker