Entre janvier et début du mois de juin, 32 policiers tués dont 8 en 2 jours, selon le RNDDH

(TripFoumi Enfo) – Le Réseau National de Défense des droits Humains (RNDDH) dresse le bilan des attaques armées perpétrées par des bandits contre l’institution policière au cours du week-end écoulé. Entre le 5 et 6 juin 2021, 8 policiers ont été tués et plusieurs sous-commissariats attaqués.

Quatre (4) policiers de la brigade d’intervention du commissariat de Port-au-Prince, qui sillonnaient la Grand Rue ont été tués, trois autres au sous-commissariat de Portail St-Joseph et un autre à Drouillard (Cité Soleil) lors de l’attaque d’une antenne de police, selon Pierre Espérance, directeur exécutif du RNDDH.

Les pertes en vies humaines se sont multipliées dans les rangs de la Police Nationale d’Haïti depuis le début de cette année. Entre janvier et le 6 juin 2021, 32 policiers ont été assassinés, selon le défenseur des droits humains.

Aucun juge de paix n’a effectué le constat légal des cadavres de ces trois policiers tués au sous-commissariat de Portail St-Joseph, selon le porte-parole du Synapoha, Lionel Lazarre interviewé par le journal Le Nouvelliste. Au contraire, les cadavres de ces derniers, à en croire le concerné, auraient été emportés et brûlés par les bandits armés du gang « krache dife ».

L’antenne de Drouillard a été la cible des gangs de Mathias Saintil de nan Boston, membre de la coalition G-9. Le sous-commissariat de Portail St-Joseph a été attaqué par des gangs de krache dife, dirigé par Wilson Pierre alias Ti Sonson. Le sous-commissariat de Sierra et la station de bus des Gonaïves ont été attaqués par des gangs de Iscard Andrice dans le quartier de Nan Belekou, selon le Réseau National de Défense des Droits Humains.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker