Une rencontre prévue entre le Département d’État Américain et des organisations de la diaspora sur la crise en Haïti

(TripFoumi Enfo) – Une rencontre est prévue le vendredi 11 juin 2021 à compter de 3 heures pm entre le Département d’Etat Américain et des organisations haïtiennes de la diaspora ayant organisé la gigantesque manifestation à Washington le 18 mai dernier pour dénoncer l’ingérence des autorités Américaines et exiger le départ de Jovenel Moïse au pouvoir.

La nouvelle a été confirmée par les membres du comité d’organisation du mouvement de protestation programmé le 18 juin prochain à New-York. 

Lors de cette rencontre, les participants entendent accentuer sur la nécessité de contraindre Jovenel Moise, dont le mandat constitutionnel est arrivé à terme depuis le 7 février dernier, à quitter le pouvoir dans le plus bref délai. « Aucune élection libre, honnête, crédible, et démocratiques n’est possible avec le régime en place qui a gangstérisé le pays, selon Astrel Jean Garry, l’un des responsables d’organisations de la diaspora qui participera  à cette rencontre avec le Département d’Etat Américain.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Ces compatriotes en profiteront également pour dénoncer les nombreux actes de violations des droits humains et des massacres dans plusieurs quartiers populaires ainsi que des crimes crapuleux commis par le régime PHTK dont l’assassinat du Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince Me Monferrier Dorval où le nom de Martine Moïse, l’épouse de Jovenel Moïse a été cité.

Les responsables d’organisations haïtiennes de la diaspora qui prendront part à cette rencontre sont: Sabine Philippe, pour HaitiBrigade, Ernst Vilsaint, pour Voihla, Yvrose Celestin, et Jean Garry Astrel

Notons que dans une note de presse publiée mardi, les organisations haïtiennes de la diaspora avaient émis des réserves sur l’accord trouvé entre des partis de l’opposition haitienne en vue de trouver une issue à la crise socio-politique que traverse Haïti. Ils avaient déploré le fait que le consensus trouvé entre les partis politiques ne soit pas assez représentatif.

Toutefois, le rendez-vous est encore maintenu pour la grande mobilisation du 18 juin prochain devant les locaux de l’ONU à la ville de New York pour dénoncer le comportement passif et complice des autorités Américaines dans la crise haïtienne. Ils auront à exiger le départ immédiat de Jovenel Moïse au pouvoir qui constitue disent-ils, un danger imminent pour la population haïtienne et demander au Gouvernement Américain de se désolidariser de ce dernier.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker