Port-au-Prince et ses environs assiégés par des gangs armés !

(TripFoumi Enfo) – Haïti, au cœur de la saison des balles. Par le passé, ce pays a su camper le « Nègre » comme un être à part entière, un être libre, capable donc de choisir son propre destin. Mais, depuis un certain temps, cette terre de liberté respire comme une mourante abandonnée pour cela par tous ses médecins, toute sa famille et tous ses amis. Port-au-Prince, la capitale, et les zones à ses côtés fonctionnent sous les auspices des gangs armés.

Il y a un peu partout dans la région métropolitaine de Port-au-Prince un concert d’armes automatiques, mais de tout genre, auquel tous ceux et toutes celles qui y vivent sont invités à prendre part contre leur gré, le temps de la saison balistique interminable. Au Sud, des coups de feu. À l’Est, des coups de feu. Au Nord, des coups de feu. À l’Ouest, encore des coups de feu. Dans les quatre points cardinaux, des hommes armés n’ont pas besoin d’aveugles pour trôner comme des rois.

À la troisième circonscription de Port-au-Prince, les armes délirent. Des gens abattus. D’autres pourchassés comme des bêtes sauvages. Des maisons incendiées. Certaines servent de camp et d’autres abandonnées. Au Bel-Air, le constat donne à voir un scénario de chaos : des sacs remplis de sable et superposés par les habitants pour bloquer les petits globes des caïds. Les communes de Pétion-Ville et de Croix-des-Bouquets sont prises en otage, de véritables criminels, dictant leurs lois à la population.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Au cœur de la capitale, il est un fait courant de voir des cadavres en état de putréfaction tenir les gens en compagnie. Bien à l’aise. La rivière de Bois de chêne, en crue à la suite de quelques gouttes de pluie, se débarrasse de ses corps humains jetés dans sa gorge. Ces corps sans vie, ce sont, la plupart du temps, des hommes et des femmes éliminés par les balles assassines des malfrats.

Parce qu’elle a restitué l’humanité à tous les « Nègres » du monde, parce qu’elle est exemple vivant de ce qu’est la liberté véritable, parce qu’elle a tracé la route à tous peuples opprimés de la surface terrestre, Haïti, notamment Port-au-Prince et ses environs, par ses dignes fils et filles, doit être sauvée de la domination des groupes armés. Et ça, c’est plus qu’une urgence !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker