L’évolution des gangs selon un internaute: de Aristide à Jovenel, en passant par la Presse

(TripFoumi Enfo) – Les gangs ont pris une valeur exponentielle en Haïti durant les 20 dernières années. Selon un internaute, cela a pris naissance sous la 2e présidence de Jean-Bertrand Aristide, a évolué à travers le temps et des présidents mais aussi, avec la complicité de la Presse.

D’après cet internaute dont on se garde de citer son nom, le phénomène des gangs armés a pris naissance en Haïti avec Jean-Bertrand Aristide. Jean René Préval a tenté de les éradiquer mais cela n’a pas marché. Arrivé sur Martelly, cela a pris une autre ampleur. Le premier président des «Tèt Kale» les a légalisés, Jovenel Moïse les a fédérés, mais, la Presse en a aussi joué sa partition.

La Presse quant à elle, a contribué a rendu les gangs célèbres. Ce, du fait qu’ils ont ouvert leur micro aux chefs de gangs, leur donnant la possibilité d’asseoir leur idéologie. Cela a permis à ce qu’ils s’exposent comme des leaders, des révolutionnaires qui agissent pour le bien-être de la population, comme ç’en est le cas de Barbecue.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

«Aristid enstale gang yo. Preval t ap f on efò pou eradike yo, Mateli rann yo legal, Jovnèl federe yo, laprès rann yo selèb.», a écrit cet utilisateur sur la toile.

Soulignons que ces derniers jours, les gangs armés sont les seuls maîtres et seigneurs en Haïti. Ils imposent leurs lois un peu partout. Grâce à l’incapacité et la complicité de l’État, ils ont la largesse d’agir en toute quiétude, de semer la terreur à Cité-Soleil, Bel-Air, Delmas, Martissant et plus près de nous, les récents actes de pillage recensés à Station Gonaïves. À quand la fin de tout cela? Que faire pour y remédier?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker