Insécurité à Martissant: Médecins Sans Frontières ferme provisoirement ses portes

(TripFoumi Enfo) – Le centre hospitalier Médecins sans frontières (MSF) de Martissant annonce la fermeture de ses portes pour une semaine. Selon une note acheminée à notre rédaction, la décision est prise en guise de protestation contre les attaques armées perpétrées contre ses locaux , dans le quartier de Martissant.

L’hôpital Sans Frontieres, essuyé de plusieurs tirs volontaires d’armes automatiques le weekend écoulé, a dénoncé les dirigeants du pays pour n’avoir pas pu garantir la sécurité de son personnel et ses patients. En conséquence, les responsables de l’institution disent garder leurs portes fermées en signe de protestation en attendant l’intervention des autorités concernées.

Depuis le 1er juin 2021, un affrontement armé entre les gangs rivaux de « Tibwa » « Gran ravin » allié de Village de Dieu fait rage dans les quartiers de Martissant et de Fontamara. Cet affrontement a déjà fait plusieurs dizaines de morts et provoqué des milliers de déplacés au niveau local. De leurs côtés, les autorités policières et judiciaires sont incapables de ramener le calme après environ un mois de paralysie de la circulation.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Cependant, le Premier ministre de facto Claude Joseph et le directeur intérimaire de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, avaient déclaré que la situation était sous contrôle, à la fois à Martissant, Fontamara et les zones avoisinantes. Une affirmation qui serait fausse puisque les individus armés continuent de s’affronter sans crainte aucune à l’entrée sud de la capitale.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker