Un jeune médecin haïtien parmi six professionnels de santé caraïbéens dans un programme de recherche à l’université West Indies

(Tripfoumi Enfo) – Ces derniers temps, les bonnes nouvelles se font très rares en Haïti. Une seule chanson occupe presque toujours l’esprit des gens, c’est la question de l’insécurité qui fragilise un peu plus le pays déjà en proie à d’autres difficultés qui le rongent dans ses veines. En dépit de ces situations douloureuses et consternantes que traverse le pays, certains jeunes dynamiques ne se laissent pas emporter par le poids du découragement en vue de faire valoir leur capacité et de se projeter vers l’avant tout en se fixant sur leur objectif respectif. C’est le cas du jeune médecin, le Dr Kenzy Jean-Pierre qui vient d’intégrer, dans un cercle très fermé de six (6) professionnels de santé issus des Caraïbes, un programme de recherche basé sur des actions autour de la santé publique et du changement climatique de l’Université West Indies, Saint Augustine.

C’est dans le cadre d’un partenariat entre plusieurs institutions en accords de contribution avec l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) et l’Union Européenne (UE) que la faculté de médecine de l’Université des Indes Occidentales (UWI) a procédé à un concours de sélection des médecins dans le but de mener à bien des recherches dans les Caraïbes comme dans les autres petits États Insulaires en développement. Ces recherches porteront sur des termes bien spécifiques comme : les catastrophes climatiques, les vagues de chaleur, les maladies sensibles au climat, les fortes sécheresses tout comme des inondations qui fauchent des vies et qui nuisent à la santé des gens. Donc, l’objectif fondamental de ces recherches est de renforcer la résistance des systèmes de santé des régions caribéennes et des petits États Insulaires face aux changements climatiques.

Recruté dans une cohorte composée de six (6) professionnels de santé dont Shanika John (St Vincent et Grenadines), Steve Daniel (Barbade), Dr Kim Newton-James (Sainte Lucie), Dr William Hamilton (Bahamas) et Stéphanie Cheuk-Alam (Suriname), le Dr Kenzy Jean-Pierre aura la lourde tâche de faire montre d’une perspicacité sans précédent et d’un sérieux exceptionnel pour accomplir sa mission s’articulant autour des recherches et des actions de l’effet du changement climatique sur la santé publique dans les Caraïbes et dans son pays d’origine qu’est Haïti.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Jeune médecin dynamique qui a dû faire un brillant passage à l’Université Notre Dame d’Haïti (UNDH), le Dr Kenzy est un natif de Port-au-Prince doué d’une intelligence impeccable. Membre de plusieurs organisations œuvrant dans la santé et le climat, il acquiert pas mal d’expériences qui lui fournissent, pour son âge, de l’aptitude à aider à l’amélioration des personnes en situation de vulnérabilité sanitaire.

En intégrant ce programme de recherche sur la santé et le changement climatique qui lui permettra d’acquérir de nombreuses connaissances, le Dr Kenzy constitue dorénavant une source de compétence susceptible de combler les déficits de plan stratégique adapté au climat ainsi qu’à l’atténuation des conséquences du changement climatique sur la santé en Haïti. Étant le représentant du pays, on n’ a qu’à souhaiter devouement et succès au Dr Kenzy dans sa mission.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker